JetsCool

Un Ti'Conseil ?

Tout ce qu'il faut savoir, pour bien vous préparer et éviter les galères !


1 - Avant de partir :

Impératif !

  • Faire démarrer votre jet, vérifier le niveau d'huile (uniquement deux temps marine biodégradable) et surtout, contrôler la charge de la batterie.
  • S'assurer que les roulements de la remorque ne sont pas usés.
  • Mettre les papiers (permis, assurance, …) dans une pochette étanche.

Facultatif !

  • Préparer une trousse de secours comprenant les outils fournis avec le jet (tournevis cruciforme, clé à bougies et surtout un jeu de bougies neuves de rechange)*.
  • Acheter un cadenas pour ne pas vous faire voler la remorque.
  • Enfin, penser à prendre une roue de secours pour la remorque.

À ne jamais faire !

  • Démarrer en accélérant à fond car cela risque de noyer le moteur.
  • Laisser le moteur en route plus d'une minute au sec (sans le circuit de refroidissement d'eau, il risque de chauffer).
  • Partir sans vérifier l'état des roulements de la remorque.













* En effet, si votre jet prend l'eau, cela vous permettra de le vider en enlevant les bougies usagées et de redémarrer avec des bougies sèches. Une paire de pince crocodiles dans le coffre avant sera bien pratique pour éventuellement se connecter avec un autre jet ou une voiture.

2 - Avant de mettre à l'eau

Impératif !

  • Visser à fond les bouchons de nables (sinon le jet coule ! :-/).
  • Vérifier les niveaux d'huile et d'essence.
  • Faire juste démarrer le moteur pendant quelques secondes.
  • Prendre des lunettes ou un masque, surtout pour naviguer en mer.
  • Vérifier son matériel d'armement obligatoire (1 bout et une lampe flash).

Facultatif !

  • Prendre son téléphone portable dans une pochette étanche.
  • S'équiper d'une VHF marine pour les grands navigateurs.
  • Acheter une petite ancre pour éviter de "beacher", en cas d'arrêt ou de baignade.
  • Prendre votre carte d'assurance.
  • Prévoir un second coupe-circuit, à cacher dans le jet, en cas de perte.
  • Attacher sa remorque avec un cadenas sur le parking.

À ne jamais faire !

  • Mettre à l'eau sans avoir démarré au préalable.
  • Mettre de l'huile deux temps non marine (elle n'est pas prévue pour les mêmes températures).
  • Accélérer à la mise à l'eau au dessus de cordages, cela risque de bloquer votre turbine.

3 - Les trois incidents les plus fréquents

Le jet se retourne !

  • Pas de panique, il faut se placer à l'arrière de votre machine et la retourner dans le sens indiqué par les flèches situé à l'arrière du jet.
  • Attention, si vous ne respectez pas ce sens, l'eau risque de se loger dans le filtre à air.
  • Si vous vous retournez plusieurs fois ou si vous avez oublié de fermer les nables, le jet risque de se remplir.

Le jet a pris l'eau !

  • Il faut tout de suite aller au bord, enlever la selle et retourner le jet sur le côté pour qu'il se vide. Attention là aussi à bien respecter le bon sens !
  • Dévisser ensuite les nables pour vider l'eau sans oublier de les remettre.
  • Si votre jet refuse de démarrer, cela veut dire que l'eau est entrée dans le moteur.
  • Il faut en effet démonter les bougies, renverser le jet pour que l'eau s'évacue des cylindres, puis démarrer pendant 30 secondes sans bougie.
  • Enfin mettre un peu d'essence (un dé à coudre) dans chaque orifice et revisser les bougies après les avoir séchées.
  • Si le jet ne redémarre pas recommencer l'opération une deuxième fois. Si vous n'avez pas d'outil sur vous, il faut amener au plus vite votre jet chez un concessionnaire, surtout s'il s'agit de l'eau de mer.

Le jet n'a plus de puissance !

  • C'est simple, il y a un élément qui obstrue votre turbine.
  • S'il s'agit d'algues ou d'herbe, il suffit de stopper votre jet et de le remuer un peu.
  • Éventuellement, si cela persiste, redémarrer en marche arrière et, au bout de deux ou trois fois, tout sera parti.
  • Si vraiment il en reste après cela, mettez-vous à l'eau avec votre coupe-circuit et passez la main dans l'écope pour enlever les saletés coincées dedans.
  • Cela dit, si vous avez pris une corde, vous devez aller sur une plage pour retourner votre jet, afin de l'extraire.
  • Si votre jet ne veut plus dépasser les 3500 tours/minute, cela veut dire qu'il s'est automatiquement mis en alarme.
  • Généralement si vous avez démarré trop près du sable, votre circuit de refroidissement est obstrué.

4 - Sortie de l'eau

Impératif !

  • Vider le circuit d'eau en accélérant cinq fois fermement.
  • Déboucher les nables pour éventuellement vider l'eau.
  • Si vous naviguez en eau de mer, rincer longuement votre jet à l'eau douce, même le moteur, en prenant garde au filtre à air. Pour le moteur, utiliser en prioité le kit de rinçage (fourni par la plupart des constructeurs) pendant au moins une minute et vider toute l'eau par l'échappement en accélérant plusieurs fois de suite.
  • Laisser sécher votre jet, la selle ou le capot ouvert.

Facultatif !

  • Graisser avec un spray type "WD40" toutes les parties mécaniques. Les maniaques reprochent à ce dernier de laisser une pellicule jaunâtre, le spray "Motul Multiprotec" ou le "Bel Ray MR8" sont incolores.
  • Vérifier qu'il y ait toujours de la graisse marine "type Motul LS300" sur les biellettes de direction de trim et les papillons de gaz du ou des carburateurs.
  • Graisser les cosses de batterie.
  • Ne pas oublier de rincer les combinaisons et notamment toutes les fermetures éclair des vêtements et chaussures.

À ne jamais faire !

  • Oublier de vider le jet après utilisation.
  • Mettre l'eau sous pression avant d'avoir démarré votre machine lors du rinçage du moteur.
  • Laisser la selle et le capot fermés après utilsation (la capillarité de l'eau risque de remonter dans la carburation).
  • Laisser le coupe-circuit sur la machine, cela peut décharger la batterie.